News

ob_ed0a61_feeling-harmo-logo
« L’Harmonisation de l’atelier Feeling… Jamais on n’était allé aussi loin en matière d’harmonisation des cuivres et des bois. Ce concept exclusif de notre atelier donne un nouvel équilibre et supprime les anciennes limites des instruments à vent ; pas moins ! »

15233808_10155539105864897_859820427_oAvec un concept aussi accrocheur, et des témoignages de grands musiciens comme Jacques Mauger, je ne pouvais pas ne pas tester.
Ce que l’on sait : Pas grand chose, voir rien. Jean-Claude Decalonne aurait développé une machine révolutionnaire (magique ?) inspirée par le système Lefreque qui améliore grandement la qualité d’un instrument ou d’un accessoire. On ne sait absolument rien de cette machine, on a même pas le droit de la voir lors d’une harmonisation.

J’ai donc pris rendez-vous pour faire harmoniser mon embouchure Bach 4G.

Tout d’abord il faut jouer un peu pour que Jean-Claude nous écoute, s’en suit une discussion sur les faiblesses de l’instrument et ce qu’on aimerait changer. Chez moi, j’ai un soucis avec la précisions des attaques, je loupe trop de notes à mon goût.

Jean-Claude disparait pendant 10 minutes pour effectuer une première harmonisation. L’embouchure revient dans le même état, mais là, c’est la catastrophe : impossible de souffler correctement, beaucoup de retenue et le centrage des notes est très approximatif.

Ça démontre déjà une chose, l’harmonisation n’est absolument pas du pipeau et il se passe bien quelque chose qui modifie le son.

C’est reparti pour une 2ème, puis 3ème, puis 4ème et 5ème harmonisations.

L’embouchure, et donc le trombone sonnent différemment à chaque fois. Au bout de la 3ème fois par exemple, le grave est exceptionnel, très facile à jouer et très clair, mais l’aigu trop difficile à jouer.

Le résultat me parait satisfaisant et homogène à la 5ème harmonisation, et en comparant à une autre 4G de Bach neuve, le son est effectivement mieux.

Bref, je ne suis pas 100% convaincu, mais j’ai entrevu un potentiel exceptionnel d’amélioration des instruments. Ne connaissant pas la machine, n’ayant aucune idée des réglages, j’ai un peu l’impression que c’est au petit bonheur la chance.

Est-ce que je ferai faire harmoniser mon trombone ? Probablement pas mon Shires dont je suis très content et n’est rien absolument à reprocher. Probablement mon Courtois (qui est à vendre) si je ne trouve pas d’acheteurs, et si le Père Noël est généreux… 480€, ce n’est pas donné non plus.

J’aimerai beaucoup que le Courtois puisse avoir la rondeur, la douceur et la force du Shires. Je serai très intéressé de pouvoir l’harmoniser et le comparer… en se moment, il n’y a pas photo !

Read more

Aurification d'un embouchure

Petite brève sur l’aurification d’une embouchure: cela permet d’obtenir une surface complètement lisse et un ressenti plus doux.

Au niveau du son, ça ne change absolument rien, mais les changements de positions entre les registres grave et aigu d’embouchure se font de manière beaucoup plus fluide.

Il s’agis ici d’une aurification par électrolyse pour obtenir une dorure à 24 carats. Il faut faire passer un courant électrique dans l’embouchure, et appliquer le substrat (sel cyanuré d’or) à l’aide d’une bonnette fixé à une des électrodes.
L’intensité (ici 12 voltes) permet de régler l’accroche de l’or sur l’embouchure, l’ampérage permet de régler l’épaisseur de la dorure : 8 microns.

Un grand merci à Franck Gervais de Musique Services à Clermont-Ferrand qui a pris le temps de tout m’expliquer ainsi que de réaliser la dorure.

Prochaine étape… le teste de l’harmonisation chez Feeling Musique… il parait que ça vaut le coup…

Read more