Page 1
Par défaut

Test du cardboard VR

L’avantage d’habiter aux US, c’est de pouvoir acheter sur des magasins en ligne américain sans payer les frais de port, c’est ainsi que j’ai pu obtenir un Cardboard VR pour moins de 2€.
Le Cardboard VR c’est un casque de réalité augmentée en carton conçu par des employés de google sur leur fameux 10% de temps libre consacré aux projets personnels. C’est très clairement un pied de nez à facebook qui vient de racheter oculus rift pour 2 milliards de dollars.

La version que j’ai commandée est une copie chinoise de l’officiel Cardboard VR, mais a quelques détails près, c’est la même chose.

Fabrication : assez facile à monter soi-même, bien qu’aucune documentation ne soit fournie avec. l’assemblage n’est pas le exactement le même que sur un « vrai » cardboard, c’était donc un peu plus compliqué.

Solidité : Il ne faut pas se faire d’idées, on parle d’un casque en carton, mais à part les lentilles qui ne tiennes pas bien en place, c’est plutôt pas mal.

Taille : Il est très clairement trop grand pour moi ! Mon nez est beaucoup trop petit, il faut qu’il touche le front pour que l’image soit nette, ce qui oblige un maintien constant.

Images : Ce casque a été conçu pour le Nexus 5, qui jusqu’à hier était encore le flagship de google, ça tombe bien, c’est mon téléphone. Donc une fois qu’on a trouvé la bonne position pour avoir une image nette, c’est vraiment super !

Effets secondaires : Certaines personnes sont prises de vertige, mal de mer ou vomissement en l’utilisant. Après 10 minutes d’utilisation ce n’est pas mon cas, mais une petite sensation de mal à la tête… a voir à la longue, en regardant un film avec par exemple…

Utilisation : Pas franchement instinctive, on a un seul bouton (l’aimant sur la gauche), mais la navigation en tournant la tête est impressionnante. l’application google earth vaut le détour et les vidéos donnent l’impression d’un cinéma. À la longue, je ne sais pas trop ce qu’on peut faire avec à part regarder des films… l’avenir nous le dira.

Conclusion : Pour moins de 2€ c’est clair que ça vaut le coup, il me semble que prix officiel est de 25€, pour le coup, ça fait cher le carton qui ne sert pas à grand grand chose.

Par défaut

Une embouchure 3D pour mon pyro-trombone

De haut en bas : 11C, 4G, 3D

De haut en bas : 11C, 4G, 3D

L’impression 3D, c’est le futur. La personnalisation des objects sera à la portée de main de n’importe qui. Sera, car pour l’instant les bonnes imprimantes sont chères (2000€ minimum).

Grâce au site 3Dhubs.com j’ai put imprimer ma première embouchure en 3D pour moins de de 10€. Ce site met en relation les possesseurs d’imprimantes 3D avec les personnes voulant imprimer un objet. C’est un moyen très simple de rentabiliser sa machine, et d’imprimer à très petit prix. Il suffit d’envoyer le model, de payer, et d’aller chercher l’objet je jour suivant.

Mon embouchure a donc été imprimé grace à une Replicator 2 ayant une précision de 100 microns, donc 0,1mm

Caractéristiques : 

– Embouchure pour trombone tenor petite perce
– Profonde (comme une 4G, plus de grave, son plus large)
– Très ouverte (facilité de projection)
– Rebord prononcé (plus de contrôle)

Plastique utilisé :

– Plastique PLA, un plastique « biodégradable », qui, si refroidi rapidement a une très bonne précision.
– Remplissage total (certaines machines font des alvéoles pour économiser du plastique)

Son :

Tout à fait acceptable, moins bon qu’une embouchure traditionnel, mais pas mauvais du tout.

Sensations : 

Pas si bonnes que ça. Malgré la précision, on peut sentir les aspérités, c’est différent. Un polissage pourra probablement améliorer la chose.

Conclusion : 

Pour moins de 10€, avoir une embouchure personnalisée, c’est du luxe, et malgré les quelques défauts c’est une très bonne avancée. Je suis sur que d’ici quelques années, on en verra de plus en plus.

Bonus : 

Vous pouvez télécharger mon fichier pour imprimer l’embouchure chez vous ;)

 

 

Image

Test de la coque officielle du Nexus 5

Il y a quelques semaines Google lançait la protection officielle de son Nexus 5. Elle est disponible sur le play store pour 30€.

N’ayant pas encore de coque, je la commande (3x moins cher sur amazon) et la reçoit très rapidement.

C’est un très bon produit !

Elle a, pour moi, tout les avantages qu’une coque doit avoir :

– Très légère : 60g
– Très agréable à au touché, voir même plus agréable que le Nexus
– Résistante
– Les bords remontent 0,8mm au dessus de l’écran, permettant de la protéger en cas de chute.
– Les boutons et prises sont parfaitement accessibles.

Bref, j’en suis pleinement satisfait et recommande !

Par défaut

Test Nexus 5

J’ai reçu mon Nexus 5 il y a quelques jours, je vous fais part des commentaires à vif :

Avant, j’avais un Iphone 4, mais ça c’était avant ! Il devenait de plus lent, et j’étais assez attiré par le côté obscur de la force Android.

Il faut bien l’avouer, j’ai un peu eu l’impression de me retrouver sur un pc neuf avec une douzaine d’applications que je n’utiliserai jamais pré-installées sur mon téléphone.

Par exemple : l’application mail et l’application gmail sont présentes toutes les deux sur le nexus. Aucune des deux ne me convenait vraiment, j’ai fini par les désinstaller au profit de Cloudmagic.

L’avantage d’android c’est qu’on peut installer tout et n’importe quoi, mais au début, c’est un peu rebutant, on se sait pas par quoi commencer, et venant de l’univers iOS où tout est « parfait » dès le début, ça change.

Le téléphone en lui-même me convient parfaitement :

– Beaucoup plus rapide : toutes les applications se chargent instantanément ou presque !
– La vitesse de chargement en wifi est aussi meilleure
– L’écran est magnifique et plus grand
– Bien que plus grand, il me paraît plus fin et plus léger, et tient mieux dans la poche.
– Impression de robustesse et très belle finition.
– Le dos blanc n’est pas salissant : je l’ai manipulé avec les mains sales après avoir bricolé.
– Les petites LEDs de couleurs qui signalent une notifications sont un beau plus.

Bon par contre, l’autonomie est correcte, mais pas non plus révolutionnaire.

Bref pour 350€ c’est un EXCELLENT smartphone et j’en suis pleinement satisfait !

Par défaut

Leap Motion ou comment jouer à Minority Report sur votre ordinateur

Grâce à ASIMUT, une boite spécialisée dans la gestion d’emplois du temps et l’optimisation de la gestion des salles pour les conservatoires j’ai pu tester le Leap Motion.

Qu’est-ce que c’est ?

Un petit boitier qui se connecte à l’ordinateur en USB et qui reconnait vos 10 doigts et vos mouvements. Cela vous permet de jouer à Tom Cruise (dans Minority Report) sur votre ordinateur.

Combien ça coute ?

79$, mais si vous le voulez chez vous en France la magie des conversions des devises vous fait passer le prix à 89€ (je dis ça, je dis rien, mais 79$,  cela ne fait que 57€ normalement).

Comment ça marche ?

Un peu comme un Kinect, il y a 2 caméras à l’intérieur, et ces caméras vont être capables de déterminer avec précision la position de vos 10 doigts dans l’espace.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Oui et non. Dans l’application de paramétrage, tout marche très bien. Ensuite, on peut télécharger des application sur le airspace store. Gros point noir ici, elles sont presque toutes payantes, et sans version d’essais.

Pour contrôler Windows, ou Mac OS X il faut installer l’application touchless. Elle demande un peu de prise en main, et finalement n’est pas ce qu’il y a de plus utile. L’interface des ordinateurs est uniquement pensée pour être utilisée en 2D et malheureusement c’est un mauvais point qu’on ne peut directement imputer au boitier.

Par contre, lorsque les applications ont été conçues et pensées pour le Leap Motion, c’est tout de suite beaucoup plus intuitif.

Cut the rop en est un très bon exemple. Il y a aussi une application de modélisation de molécules assez impressionnante.

Conclusion

On a entre les mains un boitier qui pourrait révolutionner l’interface utilisateur mais laissant l’impression que les ordinateurs (enfin, les OS) ne sont pas encore prêts pour exploiter pleinement ce boitier.

Il y a un énorme potentiel qui devrait se développer rapidement, au moins sur les pc puisque qu’Asus s’est associé à Leap Motion pour proposer des ordinateurs avec cette technologie intégrée directement dedans.